6 façons de se déconnecter d’un monde connecté

This post is also available in: Anglais

Si vous êtes comme l’utilisateur de téléphone intelligent moyen, vous passez environ cinq heures par jour sur votre téléphone.[1] De plus, vous parcourez vos courriels professionnels pendant vos vacances et vous regardez vos comptes de médias sociaux avant de vous coucher, à lire des articles et à double-tapoter sur des photos sur Instagram. Vous n’en êtes peut-être pas conscient, mais le seul moment où vous débranchez réellement est la nuit, quand vous dormez.

Il se trouve que la dépendance à la technologie n’est pas terrible pour la santé mentale. Selon une étude de l’Université d’Illinois en 2016, l’addiction aux appareils mobiles est liée à la dépression et à l’anxiété — en particulier chez les personnes qui utilisent leurs appareils pour s’évader ou combler un vide.[2] Éliminer le stress est une manière efficace d’améliorer le bien-être, mais cela s’avère difficile lorsque les gens sont dépendants à la source même de leur anxiété.

La bonne nouvelle? En être conscient est déjà un premier pas, et il existe des mesures concrètes que vous pouvez prendre pour vous déconnecter dans le monde connecté d’aujourd’hui. Suivez les conseils suivants pour débrancher, améliorer votre santé mentale, et au final vous sentir plus épanoui.

1. Laissez le travail au travail.
Insistez sur la détente après le travail — en particulier en fin de semaine et pendant les vacances. Plutôt que de considérer ces moments comme des versions allégées de vos journées de travail normales, abstenez-vous de consulter votre messagerie professionnelle ou de prendre des appels non urgents en dehors des heures de travail.

Si vous pensez que vos limites ne sont pas respectées, informez courtoisement vos collègues que rester connecté en permanence peut nuire à la productivité au travail. L’étude de 2016 « Exhausted But Unable to Disconnect » révèle que ce n’est pas seulement le temps passé à répondre aux courriels après le travail, mais également le stress anticipé, ou l’anticipation d’avoir à répondre aux courriels après le travail, qui provoque de l’anxiété.[3]

De même, si vous travaillez à la maison, essayez de conserver des horaires de travail normaux. Informez vos clients de ces horaires et évitez de revenir sur des projets en dehors de ceux-ci. Vous imposer un peu de structure vous aidera grandement à vous déconnecter.

2. Faites une désintoxication des médias sociaux.
L’utilisation des médias sociaux a été lié à des problèmes tels que la dépression et l’isolation sociale. Selon Brian Primack, directeur du Centre de recherche sur les médias, la technologie et la santé de l’Université de Pittsburgh, les personnes ayant indiqué passer plus de deux heures par jour sur les médias sociaux avaient deux fois plus de risques de se sentir isolées socialement par rapport aux personnes ne passant qu’une demi-heure par jour sur les plateformes sociales.[4]

C’est pourquoi une désintoxication des médias sociaux peut faire des miracles sur votre santé mentale. Vous pouvez limiter votre utilisation des médias sociaux à une ou deux fois par jour, ou faire un sevrage complet d’une semaine. Quelle que soit la façon dont vous organisez cette pause, vous serez gagnant.

3. Faites des activités sans votre téléphone.
Déconnectez-vous en faisant des activités ne nécessitant pas votre appareil, comme la randonnée ou le yoga. Les sports d’équipe sont aussi une option intéressante. Soyez conscient dès le départ que vous faites le choix conscient d’utiliser votre téléphone moins souvent, et retrouvez la forme pendant que vous débranchez.

Pour plus de défi, la prochaine fois que vous ressentirez l’envie de regarder votre téléphone pendant ce qui est sensé être une activité de détente, laissez votre appareil à la maison. Plutôt que de rechercher des recettes en ligne, prenez un livre de recettes et passez une soirée à cuisiner sans technologie. Ou si vous partez prendre un verre avec des amis, laissez votre téléphone dans la boîte à gants de votre voiture. Pour vraiment vous déconnecter, vous devez vous habituer à vivre sans votre appareil.

4. Déconnectez-vous avec vos proches.
Avez-vous déjà prévu une sympathique soirée en famille, pour vous rendre compte que tout le monde est collé à son téléphone? Plutôt que d’interdire ouvertement les appareils, vous et votre famille pouvez vous concerter pour vous déconnecter à des moments spécifiques. De cette manière, vous aurez l’impression de travailler ensemble, au lieu de vous surveiller les uns les autres sur votre utilisation de la technologie.

Donc pour le dîner jeudi prochain, demandez à ce que tout le monde vienne sans son téléphone. Ou prévoyez une soirée de jeux un dimanche soir pendant laquelle tous les appareils devront être laissés dans une autre pièce. Déconnectez-vous ensemble pour retrouver vos liens.

5. Éloignez tous les appareils avant le coucher.
Ce conseil est crucial. Ne regardez pas votre téléphone, votre tablette ou votre écran d’ordinateur avant le coucher, au risque de compromettre la qualité de votre sommeil. Deux études de l’Université d’État du Michigan ont démontré que l’utilisation du téléphone intelligent maintient l’activité mentale des employés jusque tard dans la nuit, ce qui peut nuire à leur productivité le lendemain.[5]

Et de plus, les émissions de lumière bleue des appareils numériques peuvent totalement dérégler votre horloge biologique. Si vous voulez vous déconnecter la nuit, conservez votre téléphone dans une autre pièce pour un résultat optimal. Pas d’inquiétude, il sera toujours là le lendemain matin.

6. Engagez-vous à pratiquer quotidiennement la méditation.
Choisissez un lieu et une heure et observez une séance de méditation quotidienne. Profitez du calme, même si vous avez du mal à rester assis sans rien faire. Si vous n’avez que 10 minutes à y consacrer chaque jour, c’est très bien — votre esprit et votre corps vous remercieront pour cette pause, même si elle est courte.

Ces conseils vous aideront à vous déconnecter de vos appareils et du chaos de votre quotidien. Il est impératif de prendre le temps de se détendre chaque jour. En faisant cela, vous ressentirez moins d’anxiété et vous serez plus productif sur le long terme.

 

References:

[1]U.S. Consumers Time-Spent on Mobile Crosses 5 Hours a Day. Flurry Insights, 2016.
[2]Tayana Panova, Alejandro Lleras, Avoidance or boredom: Negative mental health outcomes associated with use of Information and Communication Technologies depend on users’ motivations, In Computers in Human Behavior, Volume 58, 2016, Pages 249-258, ISSN 0747-5632.
[3]Liuba Y. Belkin, William J. Becker, Samantha A. Conroy, Exhausted, but Unable to Disconnect: After-Hours Email, Work-Family Balance and Identification, Academy of Management, 2016:1 10353; doi:10.5465/AMBPP.2016.10353abstract.
[4]Brian Primack, et al. Social Media Use and Perceived Social Isolation Among Young Adults in the U.S. American Journal of Preventive Medicine, Volume 53, 2016, Issue 1, 1-8.
[5]Andy Henion, Russell Johnson. Nighttime Smartphone Use Zaps Workers’ Energy. MSUToday, Michigan State University, 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bitnami