Qu’est-ce que la désintox?

This post is also available in: Anglais

Guide sur l’approche de la médecine fonctionnelle fondée sur la science

Pour certains, « désintox » fait sourire, alors que d’autres la boudent. Les personnes qui y croient prétendent que la désintox éliminent une étendue de symptômes, du brouillard mental à la fatigue en passant par les articulations douloureuses, alors que d’autres croient que la désintox n’est pas nécessaire et qu’elle représente rien d’autre qu’une extravagance du marché. Pourquoi les perceptions sont-elles si polarisées?

Auparavant, « désintox » signifiait plusieurs choses et ces différentes perceptions expliquent peut-être les opinions divergentes. Pour certains, elle peut représenter la consommation d’eau et de jus de citron, du temps dans un sauna ou une cure de jus, tout simplement. Toutefois, pour la médecine fonctionnelle, la désintox a une définition précise : le processus de réduction de la charge toxique du corps en diminuant l’exposition aux produits chimiques nuisibles tout en ajoutant des substances nutritives et des stratégies améliorant le mode de vie afin de promouvoir une élimination efficace des toxines du corps.[i]

La première étape de la désintoxication comprend, en partie, la réduction de la charge du système immunitaire en éliminant les aliments réactifs du régime alimentaire. La référence standard de cette réduction se nomme le « régime d’élimination », soit une liste simplifiée d’aliments à consommer et à exclure dans le cadre d’un programme de désintox.

Généralement, les aliments et les boissons allergènes typiques contenant du maïs, du soya, du blé/gluten, des œufs, des produits laitiers, des crustacés et des arachides sont retirés du régime quotidien, en plus de la caféine, du sucre, de l’alcool et de la viande rouge pendant 10 à 28 jours, selon la durée du programme. Selon la documentation scientifique, le recours au régime d’élimination sous diverses formes est utilisé depuis longtemps en présence de plusieurs affections[ii],[iii],[iv],[v],[vi], à des taux de réussites variés.

En médecine fonctionnelle, on a souvent recours au régime d’élimination en tant que traitement de première intention des troubles immunitaires et gastro-intestinaux puisqu’il peut aider en diminuant la charge toxique et la réactivité immunitaire aux aliments.

En combinaison au retrait de certains aliments, il est préférable d’adopter une approche complémentaire pour appuyer le corps à l’aide de nutriments spécifiques l’aidant à renforcer les voies de désintoxication dans le foie, afin que les toxines puissent être éliminées plus facilement. Par exemple, on sait très bien que certaines vitamines et certains minéraux, comme la vitamine B et le fer, sont nécessaires pour appuyer l’activité de ces enzymes[vii]. La combinaison de nutriments et d’un régime d’élimination (sous forme d’aliments entiers à base de plantes et de produits de santé naturels formulés) représente possiblement le protocole le plus robuste pour suivre un régime médical de désintoxication.

La recherche de Lamb et al. appuie cette approche. Selon cette recherche, un régime d’élimination de quatre semaines, en combinaison à une supplémentation en nutriments, a contribué à une réduction de symptômes chez des femmes atteintes de fibromyalgie.

En conclusion, la désintox est sous-tendue d’une définition très précise et fondée sur la science du point de vue de la médecine fonctionnelle. En pratique, les programmes de médecine fonctionnelle qui modifient les cofacteurs d’apport alimentaire et de suppléments nutritionnels appuyant les voies de désintoxication endogènes du corps peuvent limiter le fardeau toxique et ainsi réduire les expositions toxiques entrantes et, par le fait même, fournir au corps les nutriments dont il a besoin pour éliminer les toxines de manière naturelle.

La Dre Deanna Minich

La Dre Deanna Minich, blogueuse invitée, est une experte et auteure en santé reconnue à l’échelle internationale. Elle œuvre dans le domaine de la nutrition, de la santé de l’esprit et du corps et de la médecine fonctionnelle depuis plus de 20 ans. La Dre Minich possède une maîtrise et un doctorat en nutrition. Elle a animé de nombreuses conférences sur la santé à travers le monde visant à approfondir les connaissances des patients et des professionnels de la santé en ce qui concerne la nutrition. Elle est membre du American College of Nutrition, spécialiste agréée en nutrition et praticienne agréée en médecine fonctionnelle. À l’heure actuelle, la Dre Minich fait partie du corps professoral du Institute for Functional Medicine et du programme d’études de cycles supérieurs en médecine fonctionnelle de la University of Western States. Son approche alimentaire colorée Whole Detox témoigne de sa passion. Elle vise la personne dans son ensemble et fait le pont entre la science, l’âme et l’art en médecine.


[i]Institute for Functional Medicine. https://www.functionalmedicine.org/

[ii]Warners MJ, Vlieg-Boerstra BJ, Bredenoord AJ. Elimination and elemental diet therapy in eosinophilic oesophagitis. Best Pract Res Clin Gastroenterol. 2015 Oct;29(5):793-803.

[iii]Kim J, Kwon J, Noh G, Lee SS. The effects of elimination diet on nutritional status in subjects with atopic dermatitis. Nutr Res Pract. 2013 Dec;7(6):488-94.

[iv]Alpay K, Ertas M, Orhan EK, Ustay DK, Lieners C, Baykan B. Diet restriction in migraine, based on IgG against foods: a clinical double-blind, randomised, cross-over trial. Cephalalgia. 2010 Jul;30(7):829-37. doi: 10.1177/0333102410361404. Epub 2010 Mar 10.

[v]Bunner AE, Agarwal U, Gonzales JF, Valente F, Barnard ND. Nutrition intervention for migraine: a randomized crossover trial. J Headache Pain. 2014 Oct 23;15:69. doi: 10.1186/1129-2377-15-69.

[vi]Pastorello EA, Stocchi L, Pravettoni V, Bigi A, Schilke ML, Incorvaia C, Zanussi C. Role of the elimination diet in adults with food allergy. J Allergy Clin Immunol. 1989 Oct;84(4 Pt 1):475-83.

[vii]Textbook of Functional Medicine. Institute for Functional Medicine. Gig Harbor, WA. 2006.

This entry was posted in Metabolic Support on by .

About Deanna Minich

Guest blogger Dr. Deanna Minich is an internationally recognized health expert and author with more than 20 years of experience in nutrition, mind-body health, and functional medicine. Dr. Minich holds Master’s and Doctorate degrees in nutrition and has lectured extensively throughout the world on health topics, teaching patients and health professionals about nutrition. She is a Fellow of the American College of Nutrition, a Certified Nutrition Specialist, and a Certified Functional Medicine Practitioner. Currently, Dr. Minich teaches for the Institute for Functional Medicine and for the graduate program in functional medicine at the University of Western States. Her passion is bringing forth a colorful, whole-self approach to nourishment called Whole Detox and bridging the gaps between science, soul, and art in medicine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bitnami