Histoire de prendre du repos

This post is also available in: Anglais

Pourquoi la position pour dormir est importante

Par Robert G. Silverman, DC

Comment vous sentez-vous le matin au réveil? Revigoré(e), reposé(e) et prêt(e) pour la journée? Ou raide et courbaturé(e) et n’ayant qu’une envie : dormir encore pendant quelques heures? Cela pourrait dépendre de la position que vous adoptez quand vous dormez.

Dormir sur le dos

La plupart des spécialistes s’entendent pour dire que dormir sur le dos est la position idéale, mais elle ne convient pas à tout le monde. Lorsque vous dormez sur le dos, vous étirez votre corps uniformément sur le matelas. Votre tête, votre nuque et votre colonne vertébrale sont alignées, en position neutre, et aucune partie de votre corps n’est soumise à une tension excédentaire. En tant que chiropraticien, je recommande de dormir sur le dos parce que c’est la position qui impose le moins de pression sur les vertèbres et les disques de la colonne.

Si vous avez des problèmes de reflux acide, vous allonger sur le dos, la tête légèrement surélevée sur l’oreiller, est un moyen efficace d’empêcher l’acide de remonter. Mais dormir sur le dos présente un inconvénient de taille : les ronflements.

Si vous ronflez déjà, être allongé(e) sur le dos rendra vos ronflements plus bruyants. C’est la position la plus susceptible d’inciter la personne qui partage votre lit à vous demander de vous retourner. C’est également la pire position pour l’apnée du sommeil, un trouble du sommeil qui fait que la respiration s’arrête à plusieurs reprises avant de reprendre. L’apnée du sommeil s’accompagne parfois de ronflements bruyants ou d’un bruit d’étouffement parce que les muscles de la gorge se relâchent pendant le sommeil et obstruent la trachée.

L’apnée du sommeil est associée (entre autres problèmes) aux maladies cardiaques et à l’hypertension artérielle; elle peut même être mortelle. Si vous êtes un gros ronfleur, discutez avec votre médecin de la possibilité de faire un examen du sommeil pour détecter l’apnée du sommeil.

Dormir sur le côté

La position latérale, le torse droit et les jambes étendues, maintient la colonne droite et exempte de tensions. Si vous avez tendance à avoir mal au dos ou à la nuque au réveil, essayez cette position. Après quelques jours, vous remarquerez un changement positif dans la façon dont vous vous sentez le matin. C’est également un bon choix si vous ronflez ou souffrez d’apnée du sommeil, étant donné que cette position contribue à maintenir les voies respiratoires ouvertes.

Si vous faites du reflux acide, dormir sur le côté empêchera l’acide de remonter. Et si vous dormez sur le côté gauche, c’est d’autant mieux, puisque dans cette position, l’estomac se situe sous l’œsophage, de sorte que la force de gravité maintient l’acide dans l’estomac, là où il est censé se trouver.

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes trouvent que dormir sur le côté est la position la plus confortable pour respirer facilement et soulager le mal de dos. Si vous le pouvez, dormez sur le côté gauche pour augmenter la quantité de sang qui circule dans le ventre et alimente le bébé. Pour plus de confort et de soutien, placez un oreiller entre vos jambes.

Dormir en position fœtale

Dormir sur le côté les jambes repliées, à la façon d’un bébé ou d’un jeune enfant, est peut-être la position de sommeil idéale. En pliant le torse et les jambes, vous imposez le moins de tension possible à votre colonne pendant que vous dormez. C’est une excellente position pour réduire les ronflements et prévenir le reflux acide.

L’inconvénient, c’est qu’elle peut être néfaste pour les articulations si vous avez de l’arthrose au niveau des hanches ou une sténose au niveau de la colonne; vous pourriez alors ressentir une raideur et une douleur au réveil. Placez un oreiller entre les genoux pour réduire le risque de douleur ou de raideur dans le bas du dos.

Si vous dormez régulièrement sur le côté, l’oreiller est important. Il vous faut un oreiller qui soutient votre tête dans une position neutre et qui évite qu’une tension s’exerce sur votre nuque. Les personnes qui dorment sur le côté et qui se réveillent avec une douleur ou une raideur dans la nuque devraient examiner leur oreiller de près. Idéalement, il doit être suffisamment ferme pour soutenir confortablement la tête et le cou. Positionnez-vous de façon à ce que seuls votre tête et votre cou reposent sur l’oreiller, pas vos épaules.

Dormir sur le ventre

D’ordinaire, on est enclin à dire à ses patients de dormir dans la position qui leur paraît la plus confortable. Une position fait toutefois exception, celle qui consiste à dormir sur le ventre. Cette position exerce une grande pression sur le dos et le cou. Parce qu’il vous faut tourner la tête sur un côté pour respirer, il y a de fortes chances pour que vous vous réveilliez avec une douleur ou une raideur dans le cou et les muscles des épaules; vous pourriez même ressentir un engourdissement ou des picotements dans les bras. Dormir sur le ventre exerce également une forte pression sur la colonne lombaire (le bas du dos), si bien que vous pourriez vous réveiller avec une douleur dans le bas du dos.

Cette position exerce également une pression sur l’appareil digestif, le cœur et les poumons. Si vous ronflez, vous ronflerez davantage en dormant sur le ventre. Et si vous souffrez d’apnée du sommeil, celle-ci sera pire si vous dormez sur le ventre.

Si vous dormez sur le ventre, je vous suggère d’essayer de modifier vos habitudes de sommeil et de dormir sur le côté à la place. Pour vous aider à vous habituer à cette nouvelle position, allongez-vous sur un côté et placez un oreiller à côté de vous près de votre abdomen. Cela vous empêchera de vous retourner sur le ventre.

Choisir le bon oreiller

La position que vous adoptez pour dormir est cruciale pour vous réveiller en pleine forme, mais d’autres facteurs entrent en ligne de compte. Votre oreiller est extrêmement important pour soutenir votre tête et maintenir votre tête et votre cou alignés pendant que vous dormez. Choisissez un oreiller qui convient à votre position de sommeil préférée.

Les personnes qui dorment sur le dos ont généralement intérêt à choisir un oreiller mi-moelleux, qui soutient la courbe naturelle de la nuque. Si vous ronflez, surélever votre tête pourrait réduire l’intensité des ronflements et atténuer l’apnée du sommeil. Essayez d’utiliser deux ou trois oreillers fermes ou un coussin incliné pour soulever votre tête, votre cou et vos épaules.

Les personnes qui dorment sur le côté devraient opter pour un oreiller ferme, voire même extra-ferme, qui maintiendra la tête et le cou alignés. Si vous devez dormir sur le ventre, choisissez un oreiller mince et moelleux qui respecte la courbe naturelle du cou. Si vos patients ont mal à la nuque, recommandez-leur un oreiller cervical.

Les oreillers sont bourrés avec toutes sortes de matériaux : latex, polyester, duvet et même écales de sarrasin. Un grand nombre de chiropraticiens pensent que la mousse à mémoire de forme est de loin le meilleur choix. La mousse s’adapte pour offrir un soutien exempt de pression à la tête et au cou, et aide à maintenir la colonne alignée pendant le sommeil.

Néanmoins, une bonne position de sommeil ne peut pas compenser un mauvais matelas. Certains patients déclarent qu’il n’y a rien de mieux qu’un matelas en mousse à mémoire de forme. Un matelas en mousse à mémoire de forme épouse les courbes naturelles de la colonne et distribue uniformément le poids du corps. Sans points de pression ni creux, les matelas en mousse à mémoire de forme favorisent un sommeil confortable tout au long de la nuit.

Sources::

  1. Børge Sivertsen, Tea Lallukka, Keith J Petrie, Ólöf Anna Steingrímsdóttir, Audun Stubhaug, Christopher Sivert Nielsen. Sleep and pain sensitivity in adults. PAIN, 2015; 1.
  2. Arie Oksenberg, Ph.D., Elena Arons, Ph.D., Khitam Nasser, PSGT, Tatiana Vander, M.D., and Henryk Radwan, M.D. REM-related obstructive sleep apnea: the effect of body position. J Clin Sleep Med. 2010 Aug 15; 6(4): 343–348.
  3. R.M. Khoury, L. Camacho-Lobato, P.O. Katz, M.A. Mohiuddin, D.O. Castell. Influence of spontaneous sleep positions on nighttime recumbent reflux in patients with gastroesophageal reflux disease. Am J Gastroenterol. 1999 Aug;94(8):2069-73.
  4. Jennifer N. Felder; Rebecca J. Baer; Larry Rand; Laura L. Jelliffe-Pawlowski; Aric A. Prather. Sleep disorder diagnosis during pregnancy and risk of preterm birth. Obstetrics & Gynecology. 130(3):573–581, 2017.
  5. R.A. Lavin, M. Pappagallo, K.V. Kuhlemeier. Cervical pain: a comparison of three pillows. Arch Phys Med Rehabil. 1997 Feb;78(2):193-8.
  6. A. Radwan, P. Fess, D. James, J. Murphy, J. Myers, M. Rooney, J. Taylor, A. Torii. Effect of different mattress designs on promoting sleep quality, pain reduction, and spinal alignment in adults with or without back pain; systematic review of controlled trials. Sleep Health. 2015 Dec;1(4):257-267.
Robert G. Silverman, DC, CNS, CCN, CSCS, CKTP, CES, CIISN, DACBN, DCBCN, HKC, SASTM, teaches seminars nationwide and in Canada and has a successful sports injury and sports performance private practice in Westchester County, New York, and is on the advisory board for BioPosture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bitnami