3 conseils pour entreprendre le bon programme de désintoxication

This post is also available in: Anglais

De nos jours, la désintoxication est dans l’esprit de tout le monde, surtout lorsque l’on vit dans des environnements de plus en plus toxiques et que leurs effets négatifs sur la santé se font ressentir.

Si vous pensez qu’une désintoxication peut vous convenir, il vous faut cependant adopter la bonne façon de faire et vous assurer d’atteindre en toute sécurité les résultats auxquels vous vous attendez.

Voici trois conseils faciles à garder à l’esprit pour tirer le meilleur parti de votre désintoxication :

  1. Faites-en une au moins deux fois par an.
    Votre corps est en constante désintoxication, sans arrêt, 24 heures sur 24, sept jours sur sept, mais il se peut qu’il ne le fasse pas de la façon la plus efficace qui soit en raison de carences en nutriments, de stress et même de facteurs génétiques. Selon mon expérience, je crois que les gens peuvent tirer avantage à suivre un protocole de désintoxication spécialisé deux fois par an, lors du changement de saisons (généralement en mars/avril et en septembre/octobre). Ces types de désintoxication seront un peu plus rigoureux qu’une simple désintoxication quotidienne et devraient impliquer des changements alimentaires, ainsi que l’inclusion de suppléments spécifiques et certains changements de style de vie. Outre les désintoxications semestrielles, je pense également qu’il est utile de faire un peu de désintoxication quotidienne en mangeant mieux, en prenant des nutriments de soutien et en faisant le maximum pour réduire votre stress.
  2. Assurez-vous d’un apport adéquat en nutriments.
    • Selon une idée fausse largement répandue, une désintoxication doit être un régime fait de jeûne draconien. Souvent, elle est associée à l’abstinence intermittente ou complète de nourriture ou à la consommation de jus frais à la place de la nourriture. Beaucoup de gens ne réalisent pas qu’une bonne désintoxication est tout l’opposé, c’est-à-dire que des nutriments particuliers sont nécessaires pour éliminer efficacement les toxines.
    • La plupart des gens, même en ayant une alimentation saine, ont sans aucun doute un certain niveau de carence ou d’insuffisance en nutriments. Le niveau de désintoxication requis est limité par le nutriment dont la carence est la plus importante. Par conséquent, il est essentiel d’obtenir une gamme complexe de macro-nutriments comme les protéines, les glucides et les lipides, ainsi que les cofacteurs vitaminiques et minéraux, sans oublier les phytonutriments protecteurs et antioxydants. Prendre des raccourcis pour vous désintoxiquer en ne tenant pas compte de la nutrition ne fera que court-circuiter les processus de désintoxication, il est donc impératif que vous preniez les bons suppléments en association avec un régime riche en nutriments.
  3. Optez pour une désintoxication sûre.
    • Il existe bon nombre de méthodes dites de désintoxication disponibles, allant des jeûnes extrêmes aux jeûnes liquides (jus), en passant par la consommation d’aliments spécifiques et la prise de certains suppléments. Le marché regorge de tant de méthodes qu’il semble que tout le monde a un programme de désintoxication à vendre. Mais toutes ne sont pas identiques, et certaines peuvent ne pas être adéquatement ni scientifiquement formulées pour apporter le soutien nutritionnel approprié aux voies de désintoxication métaboliques de votre corps. Certaines peuvent même se révéler mauvaises pour la santé et donner lieu à des symptômes négatifs.
    • Cela étant dit, une désintoxication appropriée peut également provoquer dans le corps des changements qui pourraient causer de légers symptômes, comme ressentir de la fatigue ou un malaise en raison du retrait de la caféine. Malheureusement, de nombreux programmes de désintoxication n’ont pas fait l’objet de recherches approfondies. Juste l’année dernière, les Dr Klein et Kiat ont publié une revue des régimes de désintoxication dans le Journal of Human Nutrition and Dietetics.1 Leurs résultats suggèrent qu’« il y a très peu de preuves pour soutenir l’utilisation de ces régimes ».

En résumé, si vous êtes tenté par le tout dernier programme de désintoxication, gardez en tête cette liste. Elle est conçue pour vous aider à savoir à quelle fréquence faire une désintoxication, l’importance des nutriments ciblés et, le plus important de tout, comment vous assurer de choisir une désintoxication sûre et basée sur de bonnes connaissances scientifiques. Et, comme pour tous les nouveaux programmes, discutez du programme de désintoxication qui vous intéresse avec votre professionnel de la santé avant de l’entreprendre.

 

  1. Klein AV, Kiat H. Detox diets for toxin elimination and weight management: a critical review of the evidence. J Hum Nutr Diet. 2015 Dec;28(6):675-86. doi: 10.1111/jhn.12286. Epub 2014 Dec 18.

 

This entry was posted in Bien-être général, Metabolic Support on by .

About Deanna Minich

Guest blogger Dr. Deanna Minich is an internationally recognized health expert and author with more than 20 years of experience in nutrition, mind-body health, and functional medicine. Dr. Minich holds Master’s and Doctorate degrees in nutrition and has lectured extensively throughout the world on health topics, teaching patients and health professionals about nutrition. She is a Fellow of the American College of Nutrition, a Certified Nutrition Specialist, and a Certified Functional Medicine Practitioner. Currently, Dr. Minich teaches for the Institute for Functional Medicine and for the graduate program in functional medicine at the University of Western States. Her passion is bringing forth a colorful, whole-self approach to nourishment called Whole Detox and bridging the gaps between science, soul, and art in medicine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bitnami