Pourquoi la détoxification métabolique est beaucoup plus qu’une simple mode passagère

This post is also available in: Anglais

par Deanna Minich, PhD

Lorsque vous feuilletez des magazines de santé ou que vous lisez des blogues, il vous arrive probablement de tomber sur toutes sortes d’articles ou d’annonces qui font la promotion du tout dernier produit miracle qui se veut l’ultime cure de désintoxication ou de nettoyage. L’afflux de produits, dont, pour la plupart, l’efficacité promise n’est aucunement fondée sur des preuves scientifiques, a conduit de nombreuses personnes à croire que la désintoxication n’est qu’une mode, voire une arnaque. Mais ce n’est pas toute la vérité.

Bien que certains de ces produits soient inefficaces, il existe également de nombreux produits et programmes fiables qui permettent d’obtenir des résultats concrets. Ce sont ces derniers qui résisteront à l’épreuve du temps et qui démontrent que la vraie désintoxication métabolique n’est pas qu’une simple tendance.

Vous n’êtes toujours pas convaincu? Poursuivez votre lecture et découvrez pourquoi vous devriez en faire l’essai.

Nous vivons dans un monde toxique

Les révolutions industrielle, chimique et technologique nous ont été bénéfiques à plusieurs égards, mais elles ont contribué à créer à un monde hautement toxique. L’exposition environnementale à la pollution, aux produits chimiques et à d’autres toxines est liée à diverses maladies non transmissibles1, y compris le cancer, l’asthme, les troubles neurologiques, l’obésité, les maladies cardiovasculaires, le diabète et les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer2.

Nous sommes tous exposés à une certaine quantité de toxines par l’eau, la nourriture, l’air, les produits de soins personnels et d’autres éléments de l’environnement. Ces éléments comprennent, notamment :

  • Les métaux lourds
  • Les pesticides et les herbicides
  • Les produits pharmaceutiques
  • Les plastifiants
  • Les retardateurs de flammes
  • Les PCB (polychlorobiphényles)
  • Les solvants

Le corps humain est capable d’atténuer ces toxines, mais il vient un temps où les ressources du corps à elles seules ne sont tout simplement plus suffisantes pour s’acquitter de cette tâche.

C’est à ce moment que le corps nécessite du soutien

Votre corps dispose de son propre processus de désintoxication, qui dans la communauté scientifique et médicale est connu sous le nom de biotransformation4. Il existe trois étapes à ce processus : la biotransformation, la conjugaison et l’élimination.

Au cours de la première étape, les molécules toxiques, qui peuvent provenir du monde extérieur ou des métabolites de votre propre corps, subissent une transformation moléculaire pour devenir un autre type de molécule. Si parfois, elles deviennent moins toxiques, dans d’autres cas, leur niveau de toxicité augmente! Heureusement, la prochaine étape consiste à convertir ces molécules en une molécule moins toxique. Au cours de cette phase, la molécule se combine avec une autre molécule pour créer un élément que le corps est en mesure d’éliminer. La troisième étape est l’élimination, qui lors de certaines discussions portant sur la désintoxication, est exclue, mais qui revêt une aussi grande importance que les deux autres étapes. Une fois que votre corps a transformé les éléments toxiques en une molécule bénigne, il doit les excréter par l’urine, les excréments ou la sueur.

Tous ces processus s’activent que vous participiez ou non à un régime de désintoxication métabolique, mais ils ont souvent besoin d’aide! Chaque phase nécessite certaines vitamines, minéraux, antioxydants et autres nutriments. Si votre corps contient plus de toxines, vous aurez besoin davantage de ces nutriments pour gérer l’augmentation des processus pendant que votre corps lutte pour les retirer de votre système.

Certaines personnes présentent des différences génétiques5 qui modifient leurs voies de désintoxication. Dans certains cas, elles accélèrent la première ou la deuxième étape. Dans d’autres cas, elles contribuent à les ralentir. Certains aliments, médicaments et autres facteurs peuvent également avoir une incidence positive ou négative sur l’efficacité. Dans de tels cas, vous pourriez également avoir besoin d’un appui supplémentaire pour gérer le processus de désintoxication.

C’est lorsque deux des trois étapes ne sont pas synchronisées que des problèmes peuvent survenir. Si vous produisez plus de molécules toxiques à partir de la première étape sans toutefois être capable de gérer la deuxième étape au même rythme, vous vous retrouvez soudainement en surplus de molécules potentiellement nuisibles au corps. De même, si vous terminez la deuxième étape, mais que vous n’êtes pas en mesure d’éliminer les toxines, elles pourraient se recycler et ainsi causer des problèmes.

Un bon programme de désintoxication fournit la nourriture, les nutriments et les herbes qui soutiennent le système de désintoxication naturel de votre corps pour assurer qu’il fonctionne bien, en parfaite synchronisation et à la vitesse dont vous avez besoin.

Nutriments nécessaires pour favoriser la détoxification métabolique

Il est important de vous assurer que vous disposez des nutriments nécessaires pour soutenir le processus de biotransformation et d’élimination qui vous permettra de vous débarrasser des toxines de votre corps. Vous pouvez également incorporer des aliments connus pour soutenir le processus6, comme le thé vert, la curcumine, les légumes crucifères comme le brocoli et le pissenlit. Il convient également de fournir un soutien à votre foie, à vos reins et à votre intestin, car il s’agit des trois organes qui sont les plus impliqués dans le processus de désintoxication.

Tout d’abord, le processus a besoin d’énergie pour passer par chacune des étapes de désintoxication! La première phase nécessite un soutien antioxydant, car elle libère généralement beaucoup de radicaux libres. Les nutriments que vous devez vous assurer de consommer pour soutenir votre première phase comprennent :

  • Les vitamines B, en particulier B2, B3, B6, B9 et B12
  • Le glutathion, l’antioxydant principal du corps
  • Les protéines, en particulier les acides aminés à chaîne ramifiée
  • Les flavonoïdes
  • Les phospholipides
  • Les vitamines A, C et E
  • Le sélénium
  • Le cuivre
  • Le zinc
  • Le manganèse
  • Le coenzyme Q10
  • Les thiols
  • La silymarine (retrouvée dans le chardon-Marie)
  • Le Pycnogénol

De nombreuses molécules nécessaires à la conjugaison sont des acides aminés, donc la protéine est importante pour soutenir la deuxième phase. Les nutriments spécifiques nécessaires pour cette phase comprennent :

  • La glycine
  • La taurine
  • La glutamine
  • La N-acétylcystéine
  • La cystéine
  • La méthionine
  • Les vitamines B, tout particulièrement B6, B9 et B12
  • Le soufre
  • Les antioxydants et les phytonutriments

N’oubliez pas d’éliminer les métabolites toxiques de votre corps en soutenant vos processus d’élimination. Cela comprend la transpiration, que ce soit grâce à l’exercice, les séances de sauna ou tout autre moyen. Vous devriez également vous assurer de rester hydraté et de consommer beaucoup de fibres!

Création d’un régime alimentaire qui favorise la désintoxication métabolique

Plusieurs de ces nutriments se retrouvent dans une alimentation saine composée principalement d’aliments végétaux et d’aliments entiers. Ainsi, une étape essentielle dans la fourniture de ces nutriments à votre corps est de remplacer les aliments riches en calories et peu nutritifs, tels que les aliments hautement transformés, abondants dans le régime occidental typique, par des aliments riches en nutriments tels que les fruits, les légumes, les céréales, les noix et les graines, les protéines maigres et les graisses saines. En outre, il a été démontré que le fait d’adopter un régime alimentaire biologique7 réduit significativement le niveau de pesticides dans le corps, même sur une courte période de temps.

Si vous souhaitez pousser les choses plus loin, vous pouvez incorporer un régime de désintoxication qui met l’accent sur certains aliments, nutriments et herbes qui sont reconnus pour fournir un soutien pour les voies de désintoxication. Un bon régime de désintoxication, en plus de vous fournir les nutriments dont votre corps a besoin pour traiter et pour éliminer les toxines auxquelles vous faites face tous les jours, doit également fournir les nutriments dont vous avez besoin pour tous les autres processus de votre corps, ainsi que vos activités quotidiennes!

N’oubliez pas d’atténuer autant que possible votre exposition aux toxines environnementales en utilisant des filtres à air et à eau, en consommant des aliments biologiques, en limitant votre consommation de plastique, et plus encore.

Donc, la détoxification est-elle une mode passagère? NON!

L’environnement hautement toxique dans lequel vivent la plupart des gens implique que notre corps a besoin de soutien pour mettre en œuvre son processus naturel d’élimination des toxines. En effet, il est essentiel non seulement de faire une cure de désintoxication métabolique ou un nettoyage en une seule fois, mais d’adopter un mode de vie détoxifiant qui offre une défense contre les toxines auxquelles vous serez inévitablement exposé.

References:

  1. Norman RE, et al., Environmental exposures: an underrecognized contribution to noncommunicable diseases, Rev Environ Health. 2013;28(1):59-65.
  2. Moulton PV, Yang W, Air pollution, oxidative stress, and Alzheimer’s disease, J Environ Public Health. 2012;2012:472751.
  3. Fourth National Report on Human Exposure to Environmental Chemicals Updated Tables, January 2017, Volume One. https://www.cdc.gov/exposurereport/pdf/FourthReport_UpdatedTables_Volume1_Jan2017.pdf.
  4. Liska D, et al., Detoxification and biotransformational imbalances, Explore (NY). 2006 Mar;2(2):122-40.
  5. Marinković N, et al., Polymorphisms of genes involved in polycyclic aromatic hydrocarbons’ biotransformation and atherosclerosis, Biochem Med (Zagreb). 2013;23(3):255-65.
  6. Hodges RE and Minich DM, Modulation of Metabolic Detoxification Pathways Using Foods and Food-Derived Components: A Scientific Review with Clinical Application, J Nutr Metab. 2015;2015:760689.
  7. Oates L, et al., Reduction in urinary organophosphate pesticide metabolites in adults after a week-long organic diet, Environ Res. 2014 Jul;132:105-11.
This entry was posted in Metabolic Support on by .

About Deanna Minich

Guest blogger Dr. Deanna Minich is an internationally recognized health expert and author with more than 20 years of experience in nutrition, mind-body health, and functional medicine. Dr. Minich holds Master’s and Doctorate degrees in nutrition and has lectured extensively throughout the world on health topics, teaching patients and health professionals about nutrition. She is a Fellow of the American College of Nutrition, a Certified Nutrition Specialist, and a Certified Functional Medicine Practitioner. Currently, Dr. Minich teaches for the Institute for Functional Medicine and for the graduate program in functional medicine at the University of Western States. Her passion is bringing forth a colorful, whole-self approach to nourishment called Whole Detox and bridging the gaps between science, soul, and art in medicine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bitnami