Pourquoi acheter biologique?

This post is also available in: Anglais

Dans tous les magasins d’Amérique, de plus en plus de personnes se tournent vers les produits biologiques. Pourquoi? La réponse est simple : les pesticides. Des essais menés par le Département de l’Agriculture des États-Unis ont déterminé que près de 70 % de 48 échantillons de produits cultivés selon les méthodes conventionnelles étaient contaminés par les pesticides. Encore plus effrayant, un total de 178 pesticides différents ont été découverts sur les milliers de produits analysés par le Département de l’Agriculture des États-Unis — souvent présents même après lavage du produit.1

Bien que les prix plus élevés puissent vous dissuader d’acheter biologique, voici des informations encore plus effrayantes sur les fruits et légumes cultivés selon les méthodes conventionnelles qui pourraient vous faire changer d’avis.

Vos choix comptent

Une étude de 2015 a déterminé que les personnes qui achètent majoritairement ou exclusivement des aliments biologiques ont un niveau de pesticides sensiblement plus faible dans leurs urines — bien qu’ils consomment 70 % de portions de fruits et légumes en plus chaque jour par rapport à des adultes qui achètent rarement (ou jamais) des produits biologiques.2 Et selon plusieurs études à long terme, les dangers des pesticides semblent être amplifiés sur les enfants, chez lesquels une exposition prolongée peut perturber le développement du cerveau et du système nerveux.3-5 En vérité, vos choix quotidiens peuvent faire la différence!

Les « Dirty Dozen »

Le passage au biologique peut paraître insurmontable, mais la quantité de recherches disponibles sur la contamination par les pesticides peut vous aider. Il existe 12 aliments spécifiques à toujours acheter biologiques autant que possible, qui sont surnommés les « Dirty Dozen » :

Strawberries

les fraises

Peach

les pêches

Cherries

les cerises

Spinich

les épinards

Celery

le céleri

Tomatoes

les tomates

Nectarines

les nectarines

Grapes

le raisin

Sweet Bell Peppers

les poivrons

Apples

les pommes

Pears

les poires

Potatoes

les pommes de terre

Parce que plus de 90 % des échantillons se sont révélés positifs à la présence d’au moins un pesticide, ces aliments ont été retenus comme ceux contenant les plus hauts taux de résidus de pesticides. Vérifiez la présence de l’étiquette du Département de l’Agriculture des États-Unis lorsque vous achetez ces produits pour éviter d’être exposés.

Les « Clean Fifteen »

Il n’est pas toujours possible d’acheter biologique. Heureusement, il existe aussi un groupe d’aliments appelé les « Clean Fifteen », qui ont le mérite de contenir une concentration relativement faible de résidus de pesticides :

Sweet Corn

le maïs sucré

Frozen Sweet Peas

les pois de senteur

Honeydew Melon

le melon miel

Avocado

les avocats

Papayas

les papayes

Kiwis

les kiwis

Pineapples

les ananas

Asparagus

les asperges

Cantaloupe

le melon cantaloup

Cabbage

le chou

Mangoes

les mangues

Cauliflower

les choux-fleur

Onions

les oignons

Eggplant

les aubergines

Grapefruit

les pamplemousses

 

Certains de ces aliments n’ont révélé contenir aucun pesticide d’aucune sorte durant les tests! Si vous ne pouvez pas toujours acheter biologique, ce sont les produits conventionnels les plus sûrs — pour votre santé comme pour votre budget.

Prenez soin de vous

Il est toujours bénéfique de manger des produits biologiques si vous tenez compte des effets néfastes des produits cultivés selon les méthodes conventionnelles qui sont, bien souvent, complètement contaminés par des pesticides nocifs. En choisissant le biologique quand vous achetez un produit des « Dirty Dozen », vous ferez un petit changement qui améliorera grandement votre santé.

Pour plus d’informations et pour consulter les deux listes annuelles, visitez le  site Web de l’Environmental Working Group.

References:

  1. Environmental Working Group. EWG’s 2017 Shopper’s Guide to Pesticides in Produce. https://www.ewg.org/foodnews/summary.php#.Wle6WZM-eu4. Accessed January 4, 2018.
  2. Curl CL et al. Estimating Pesticide Exposure from Dietary Intake and Organic Food Choices: The Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis (MESA). Environ Health Perspect. 2015. Available at ehp.niehs.nih.gov/1408197/.
  3. Bouchard MF et al. Prenatal Exposure to Organophosphate Pesticides and IQ in 7-Year Old Children. Environ Health Perspect. 2011;119(8):1189-1195. Available at ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21507776.
  4. Rauh V et al. 7-Year Neurodevelopmental Scores and Prenatal Exposure to Chlorpyrifos, A Common Agricultural Pesticide. Environ Health Perspect. 2011;119(8):1196-1201. Available at ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21507777.
  5. Engel SM et al. Prenatal Exposure to Organophosphates, Paraoxonase 1, and Cognitive Development in Childhood. Environ Health Perspect. 2011;119(8):1182-1188. Available at ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21507778.

Submitted by the Metagenics Marketing Team

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bitnami